Johan

La Nuit

Le Coeur Content

LA NUIT            
( J. Verminnen / F. Gerald / T. Lootens)

La nuit, la nuit

Quand le soir aux fenêtres
tombe comme un voile
quand la télé blafarde
ronronne comme un poêle
quand les murs de ma chambre
veulent écraser mon lit
je descends, dehors
retrouver la nuit
quand un’vieille déprime
me joue l’intégrale
d’un vieux sax qui pleure
sa peine aux étoiles
dans l’ombre je marche
au hasard des rues
une musique m’accompagne
et ne me lâche plus
la nuit, la nuit, la nuit …

Quand la ville est plus sombre
qu’une forêt
elle me prend dans ses branches
comme un gosse égaré
ma fatigue s’envoie
je n’ai plus sommeil
et ma musique me réchauffe
comme du soleil
quand le monde s’éveille
quand est finie la trêve
et que d’un bus s’échappe
un parfum d’after-shave
quand se donnent les cartes
dans le premier train
il me reste ma musique
mais seulement le refrain
la nuit, la nuit, la nuit …