Johan

Rue Antoine Dansaert

Le Coeur Content

RUE ANTOINE DANSAERT
(J. Verminnen / P. Grosz / J. Verminnen)

Rue Antoine Dansaert
au numéro quinze
une petite lumière
qui n’ pourra plus s’éteindre …
y avait des plantes vertes
et un jeun’mistigri
qui attrapait les mouches
à défaut de souris

Rue Antoine Dansaert
au tout dernier étage
mes excuses sincères
aux gars qui déménagent
un air de jour de fête
une affich’de James Dean
et derrière les fenêtres
tous les toits de la ville

Rue Antoine Dansaert
presque dans les nuages
presque plus sur la terre
quels beaux dévergondages
entre la lourde armoire
qui débordait de disques
et le lit balançoire
d’un amour au beau fixe

Mais les jolies histoires
bercées de mots d’amour
ça s’endort un beau soir
et, au matin, bonjour …
fini les jours de fêtes
le poster de James Dean
qui disait en toutes lettres
“Boul’vard of broken dreams” …